«Je serai un président comme Louis de Funès dans le Grand restaurant : servile avec les puissants, ignoble avec les faibles. J'adore. » C'était à la mi-février dans la piscine d'un hôtel chic de la Réunion...

La phrase a été rapportée dans le journal "Le Parisien" la semaine dernière.
Pourquoi le journaliste ne l'a-t-il pas écrite à son retour?
Le journaliste est-il toujours en place?
En tout cas, plus moyen de retrouver l'article sur le site.

Mais bon, cette phrase était implicitement omniprésente dans tous les discours du tsaron.